Rechercher

Ayez l'oeil, les oreilles, vos doigts et votre coeur aux aguets!

La cybercriminalité évolue vitesse grand V! Qu’en est-il de vos réflexes? En ce début de septembre, nous désirons vous alerter au phénomène suivant : « Les arnaqueurs savent se réinventer ». Une petite anecdote pour débuter.


Attention à votre coeur! Vous êtes concentré sur un travail et vous recevez un courriel d’une personne que vous connaissez. Elle est en voyage aux USA et en attente d’un scan dans un hôpital à la suite d’une agression. On lui a volé ses cartes de crédit et son cellulaire. Elle doit verser $500 d’acompte pour ses examens en attendant que l’assurance la prenne en charge. Elle vous demande de lui envoyer cette somme au moyen de cartes prépayées qu’on trouve partout (IGA, Jean Coutu). Il vous suffit de lui envoyer les numéros sur les cartes. N’écoutant que votre cœur, vous bondissez de votre chaise et allez acheter les cartes chez IGA. Et voilà, vous venez de vous faire arnaquer!


Attention à vos oreilles! Vous recevez un appel, soi-disant de votre institution bancaire vous informant que vos comptes ont été piratés. Vous devez remettre toutes vos cartes bancaires à l’institution le plus rapidement possible. Une personne se rendra chez vous pour les cueillir. Et voilà, vous venez de vous faire arnaquer!


Ça s’est récemment déroulé à Repentigny.


Les chiffres du Centre antifraude du Canada (CAFC) montrent que les pertes totales dues aux escroqueries par hameçonnage signalées au Canada ont presque doublé entre 2018 et 2019 (de 127 128,96 $, on est passé à 296 355,74 $), même si le nombre de signalements a légèrement diminué (5 048 plutôt que 6 760).


Attention à vos doigts! L’arnaque la plus populaire demeure la demande de suivre un lien. De la carte de crédit à votre carte Aéroplan ou Air Miles. Vous recevez un courriel vous invitant à valider votre nombre de points en cliquant sur un lien. Et hop! vos points disparaissent.


Technique universelle : toutes les entreprises, banques, cartes de crédit, cartes de points, Rogers, Cogeco…vous envoie un courriel vous informant que votre état de compte est prêt. Toutes ces institutions vous invitent à le récupérer en accédant par vous-même à votre compte. Ne cliquez jamais sur un tel lien.


Attention à vos yeux! Les arnaqueurs utilisent de plus en plus souvent les textos. Si vous ne connaissez pas l’expéditeur, ignorez le texto et effacez-le.


Votre téléphone sonne et vous voyez « Police », « Revenu Québec » … sur l’afficheur. Méfiez-vous. Ne donnez jamais de renseignements personnels à qui que ce soit par téléphone à moins que vous ne soyez certain de l’identité de la personne au bout du fil.


Règle générale, Revenu Canada confirmera votre identité en vous demanda le montant sur une ligne de votre dernier rapport d’impôt.


La vigilence demeure votre meilleure protection Que ce soit en travaillant à l’ordinateur, en répondant à un texto ou à un téléphone, nous devons toujours demeurer vigilants. La moindre distraction peut nous coûter cher.


Pour signaler une arnaque, une fraude ou un cybercrime, que vous en ayez été victime ou non, veuillez communiquer avec le CAFC au https://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Les chefs d'entreprise canadiens très optimistes

Malgré le variant Delta qui freinent le tant attendu retour à la normale, les chefs de la direction canadiens sont parmi les plus optimistes au monde quant à la croissance économique du pays, montre l

Points saillants du budget Freeland

Voici quelques mesures du dernier budget fédéral qui, à notre avis, auront un impact sur vos finances et/ou celles de vos enfants ou parents. Création d’un réseau national de garderie Ottawa investit

Testez vos connaissances antifraudes!

Vous n’ignorez sans doute pas que les fraudes de toute sorte ont été en hausse au cours de la dernière année. Que ce soient des appels venant soi-disant de Revenu Canada, des courriels très bien maqui